top of page

Force est de constater que depuis le XIVe siècle, l'Occident se pose de lui-même comme un obstacle redoutable au développement de l'Afrique. Hier, exclusion des peuples africains de l'humanité , aujourd'hui, immigration choisie, maladies pandémiques, programmes d'ajustements structurels immoraux. Et le "co-développement" est offert sans pudeur comme une solution miracle à des pays volontairement surexploités, rendus très pauvres et très endettés.
Ce contexte politique et économique infernal a plongé près de 400 millions de jeunes africains dans le désespoir absolu, sur le sol même de leurs Ancêtres. Or, en ce début du XXIe siècle, on constate que de nouvelles masses continentales géostratégiques et géopolitiques se dessinent et se précisent dans le monde d'aujourd'hui. D'autres paradigmes politiques sont donc possibles et même s'imposent aux Africains de toute urgence, dans le sillage de puissants leaders africains patriotes et panafricains : Marcus Garvey, W.E.
Du Bois, Gamal Abdel Nasser, Kwame Nkrumah, Julius Nyerere, Jomo Kenyatta, Barthélemy Boganda, Patrice Lumumba, Amilcar Cabral, Modibo Keita, Cheikh Anta Diop, Steve Biko, Ossende Afana, Thomas Sankara. En prenant à témoin le monde, la souffrance actuelle de la Jeunesse Africaine doit donner naissance au terreau historique de la Renaissance Africaine, pour la construction de l'Etat fédéral africain continental.
Telle est l'essence de la raison et de l'émotion de cet Appel à la Jeunesse Africaine, par l'illustre égyptologue Théophile Obenga.

APPEL A LA JEUNESSE

€20.04Prix
    bottom of page